GUC Rugby

16170 votes

Entraineur
Jérome Mendes - Walter verduno
Facebook
GUCRugby
Twitter
@RugbyGuc

A première vue, le GUC est un club bizarre. Après tout c’est un club d’étudiants, la preuve, il y a « université » dans le nom. En plus, ils n’ont ni clocher ni tribunes et le Club House est loin des terrains. On entend autant, voire plus parler de la section féminine, les Coxs, que du groupe sénior c’est quand même marrant… Et qui a eu l’idée du jaune et du violet pour les couleurs ? Voilà ce qu’on pourrait penser quand on ne connaît pas bien le GUC rugby.
En revanche, quand on en est plus familier, on se rend compte qu’il y a toutes ces petites choses que l’on retrouve partout et qui font la beauté du rugby amateur. Il n’y a pas que des étudiants, il y a aussi des entrepreneurs, des ouvriers, des artisans (et quand même quelques étudiants pour faire bon genre)… D’ailleurs, à l’entraînement, on retrouve les mêmes types de joueurs que dans toute la France : le chouchou du coach, le professionnel de l’entrainement qui disparaît pour les matchs, celui (ou celle) qui a inventé le rugby ou encore celui pour qui la 3eme mi-temps est aussi importante que les deux premières. Le Club House a beau être loin, ils s’arrangent tout de même pour s’y retrouver après les matchs et boire un coup entre copains ou copines. Que les couleurs semblent étranges, ça ne compte pas, ils sont prêts à tout donner pour les défendre quand même, ce qui est normal puisque certains les portent depuis qu’ils sont à l’Ecole de Rugby. Et qu’importe si on voit plus d’articles sur les féminines dans le journal : d’une part, cela se révèle très utile pour retapisser le CH ou démarrer les barbecues et d’autre part, cela fait deux ans que les Coxs évoluent en Fédérale 1 et qu’elles portent haut les valeurs du club.
Voilà en définitive ce qu’est le GUC rugby : un club atypique mais finalement tellement traditionnel, et c’est cela qui fait notre force.